festivals Arc-et-Senans

Woodstock Spirit/

Woodstock Spirit

En 2019, la Saline royale fête les 50 ans du festival Woodstock qui a eu lieu les 15, 16, 17 et 18 août 1969 dans l’Etat de New-York aux Etats-Unis. Un gigantesque rassemblement de 500 000 personnes autour de la musique populaire et underground du moment. Woodstock marque l’apogée du mouvement hippie avec la contestation de toute forme de violence. A la Saline royale, l’exposition Woodstock Spirit et le Festival des jardins Flower power Woodstock côté jardin retrace l’événement.

Inauguration de l'expositon le samedi 15 juin à 16h !

Exposition Woodstock Spirit 1969 - 2019 (15/06 au 20/10/19)
Le propos de l’exposition est de montrer le caractère à la fois universel et singulier de cet événement. L’exposition propose une déambulation poétique dans l’image et la musique et met en scène les aspirations, les attentes et les désirs des spectateurs et des artistes en août 1969 sur cette colline de Bethel dans l’Etat de New-York. La seconde partie de l’exposition présente le contexte historique de cette décennie (assassinat de JFK, émeutes de Chicago, mai 68, premier pas sur la Lune…) et permet de faire ressortir les aspects contemporains et intemporels de l’événement Woodstock.

Festival des jardins - Flower power Woodstock côté jardin (01/06 au 20/10/19)
Symboles d’un mouvement qui prône le retour à la nature ; à la croisée de l’utopie hippie et de la réalité psychédélique de Woodstock, les fleurs s’invitent, pacifistes, dans les jardins du 19e Festival de la Saline royale.

Point de départ d’une expérience unique, le premier jardin offre une immersion dans des visuels géométriques et colorés ; tel un kaléidoscope, les perceptions se font mouvantes et éclatantes. Le voyage se poursuit dans un parcours initiatique qui réveille le côté sauvage de l’homme puis dans un jardin de fleurs secrètes qui se vit comme une introspection ressourçante. Après le calme du retour aux sources, les repères s’évanouissent au milieu du bassin aux mille reflets où le jardin se vit dans une cadence tournoyante. Le corps encore secoué par les couleurs vives, l’esprit se veut à présent léger pour découvrir le jardin de l’envol. Apaisé, le visiteur peut aborder avec sérénité le jardin zen permanent d’Erik Borja. Après la sagesse zen, place à la folie… capillaire ! "Flow it, Show it" propose d’explorer le cheveu comme un symbole anticonformiste, à l’image des têtes échevelées des festivaliers de Woodstock. Plantes grimpantes, rampantes et retombantes sont autant de mèches qui composent cette crinière dans un joyeux fouillis. Parfois structuré, parfois désordonné, à travers l’expérience de Tommy du groupe The Who, une des têtes d’affiche du festival Woodstock, le jardin "See me, Feel me", se vit avec la même force que les péripéties vécues par le personnage. La visite des jardins s’achève sur le lieu d’origine du festival Woodstock, le champ de Max Yasgur à Bethel. Ici les prairies fleuries se fondent parmi les plantations de fleurs colorées où chacun peut laisser une trace de son passage.