Bénin

Création du CCR International John Smith à Ouidah/

Création du CCR International John Smith à Ouidah

Mardi 11 février 2020 a été créé le premier Centre culturel de rencontre international de l’Afrique subsaharienne, le CCRI John Smith, à Ouidah, ville située à 40 km à l’ouest de la capitale du Bénin, Cotounou.

Ce lancement est l’aboutissement d’un travail au long cours de Janvier Nougloï, professionnel de la culture béninois et initiateur du projet, et du soutien de la Mairie de Ouidah, propriétaire de l’ancien Tribunal colonial mis à disposition du CCRI John Smith. 

Ce projet a été rendu possible grâce à l’accompagnement depuis 2014 de l’Association des Centres culturels de rencontre (ACCR), à la coopération lancée en 2015 avec la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon notamment pour le projet « Textes en scène », à l’appui de l’Association de préfiguration créée en France en 2018 et présidée par Marie-Agnès Sevestre.  

Le Ministère du Tourisme, de la Culture et des Arts du Bénin apporte un concours financier à la Commune de Ouidah qui est principalement soutenue par l’Association internationale des maires francophones (AIMF) pour la rénovation et le lancement du projet à hauteur de 79% du budget, soit 283 000€.

Tout en portant un projet contemporain pluridisciplinaire, « Connexions », qui associe histoire, patrimoine, recherche et création artistique, notamment dans le domaine des écritures et du théâtre, le CCRI John Smith permettra la rénovation de l’ancien Tribunal colonial de Ouidah et l’adjonction de bâtiments complémentaires. A terme, le CCRI offrira un théâtre de verdure, des lieux d’exposition, des espaces de résidences et de travail aux conditions professionnelles adaptées aussi bien aux artistes, qu'aux enseignants, étudiants et associations locales. Il comprendra aussi un espace de restauration familiale, une médiathèque ouverte aux élèves et étudiants. C’est Aimé Gonçalves, architecte spécialiste du patrimoine qui sera en charge de la réhabilitation.

Les activités du CCRI s’articuleront autour d’une programmation culturelle et artistique, de résidences destinées notamment à soutenir la jeune création du Bénin et plus largement de l’Afrique francophone, de formations et d’ateliers envers les jeunes et des actions en partenariat avec les écoles, collèges et universités.  La médiathèque constituera une ressource importante pour les habitants tout comme le cyber-café. Enfin, le CCRI John Smith sera un acteur du tourisme durable et de la mémoire aux côtés de la ville de Ouidah et de l’Agence Nationale pour le Patrimoine et le Tourisme.

La cérémonie de signature de la convention financière et d'assistance à la maîtrise d'ouvrage entre la ville de Ouidah, l'Association Internationale des Maires des Villes Francophones (AIMF) et l’Association du CCRI John Smith a permis aux partenaires français parmi lesquels se trouvaient M. François Laurent, sous-directeur des affaires européennes et internationales au Secrétariat général du ministère de la Culture, M. Jean-Michel Kasbarian, Conseiller culturel de l’Ambassade de France au Bénin, Mme Catherine Dan, directrice de la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon qui représentait également M. Bernard Latarjet, président de l’ACCR, Mme Marie-Agnès Sevestre, présidente de l’Association française de préfiguration du CCRI John Smith, et Mme Isabelle Battioni, déléguée générale de l’ACCR, de célébrer avec Mme le Maire de la ville de Ouidah Célestine Adjanonhoun ainsi que les représentants des autorités et administrations locales et béninoises, la création de ce nouveau Centre. Janvier Nougloï est nommé directeur général du CCRI John Smith.

Ce premier centre culturel de rencontre international d’Afrique subsaharienne, qui intègre ainsi le réseau international de l’ACCR, participe à la valorisation, dans cette région, du patrimoine culturel et touristique, et confirme le souhait au Bénin de revenir sur les traces du passé tout en embrassant l'avenir.