lettres Villeneuve-lès-Avignon

Omar Souleimane/

Écrivain et poète

Omar Souleimane

Écrivain et poète syrien, Omar Souleimane est arrivé en exil en France en 2012, où il vit encore aujourd’hui. Il publie ses premiers poèmes en arabe à l’âge de 19 ans. Son œuvre est marquée par la résistance, l’exil et la séparation.

Né en 1987 à Quoteifé, à une quarantaine de kilomètres au nord de Damas, Omar Youssef Souleimane est écrivain et poète. Il a également a travaillé avec de nombreux journaux arabes. Ayant participé aux manifestations pacifiques dès mars 2011 à Damas puis à Homs, il a été recherché par les services de renseignements de son pays. Afin d'éviter la prison, il est entré dans la clandestinité et est finalement parvenu à quitter son pays. La France, où il vit depuis 2012, lui a accordé l'asile politique. Depuis, il participe à de nombreux évènements et soirées poétiques, comme à l’Institut des cultures d'islam de Paris en avril 2014 ou à la Comédie Nation en mars 2015. Il a publié plusieurs recueils de poésies, comme Il ne faut pas qu'ils meurent en arabe syrien en 2013, La mort ne séduit pas les ivrognes en bilingue français / arabe en 2014, et Loin de Damas en 2016.

 

Il a intégré le programme NORA en 2016 afin de s’adonner à l’écriture de poésie pendant deux mois et demi à la Chartreuse de Villeneuve Lez Avignon où ses textes ont accompagné, en fin de résidence, les dessins de Dorothée Clauss dans l’exposition « Je ne suis plus personne ». Il a continué sa résidence en 2017 au Prieuré de la Charité-sur-Loire – Cité du Mot puis à La Maison du Comédien – Maria Casarès où il a eu l’occasion de rencontrer deux femmes de théâtre iraniennes. En 2018, il a effectué une nouvelle résidence NORA à la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon. La rencontre artistique et interculturelle se trouve au cœur des préoccupations des Centres culturels de rencontre, et Omar est heureux d’y prendre part.