théâtre danse Alloue

Nimmy Raphel/

Dramaturge, danseuse

Nimmy Raphel

Comédienne, metteuse en scène, danseuse, musicienne et marionnettiste indienne, Nimmy Raphel développe une méthodologie théâtrale qui repose sur le tantrisme.

Nimmy Raphel a étudié la danse Mohiniyattam et Kuchipudi à Kerala Kalamandalam, en Inde, de 1995 à 2001, avant d’effectuer de nombreux spectacles en Inde. Elle est actuellement comedienne, danseuse, musicienne et marionnettiste résidente au Adishakti Laboratory for theatre Art Research, pratiquant le théâtre depuis 2001. Nimmy a joué avec Adishakti dans Brhannala et Ganapati dans différentes salles, en Inde et dans le monde. Elle a également joué The Hare and The Tortoise et Rhinoceros. Depuis 2008, elle s’occupe des lumières de la pièce Impressions of Bhima.

 

La méthodologie théâtrale de Nimmy est marquée par le tantrisme, étant focalisée sur les points d’énergie du corps et leur impact sur le comportement et la voix des acteurs. Nimmy a donné de nombreux workshops pour partager sa vision du théâtre. En 2010, Nimmy a reçu la bourse APPEX et a pu résider à Bali pour un mois. Elle a collaboré avec le danseur indonésien Sardono W. Kusumo, avec qui elle a créé la pièce de théâtre Rama, Hanuman, Rawana. Après avoir été jouée à Adishakti, elle a également été jouée à Singapour pour The International Conference on Ramayana: Reinterpretation in Asia.

 

En 2011, elle écrit la pièce Nidrawathwam, qu’elle dirige et joue. En 2012, Nimmy participe à un programme d’échange coréen entre Adishakti et la troupe Tuida. Elle reçoit une bourse du Ministère de la Culture indien pour l’année 2012-2013. Elle a également remporté le prix du Vinodoshi Festival dans la catégorie “théâtre”. Elle joue la pièce de Veenapani Chawla The Tenth Head. Elle crée actuellement sa prochaine pièce, “Bali”.

 

Durant sa résidence de trois semaines en mai 2018 à la Maison Maria Casarès, elle a poursuivi la réalisation de la pièce « Sita » à partir de notes de Veenapani Chawla. Inspirée par la Sita de Ramayana, la pièce raconte les multiples voyages d’une femme qui se découvre. La pièce se déroule dans le palace de Janaka qui est intellectuellement riche, puis dans la politiquement perturbée Ayodhya, et enfin dans la mystérieuse forêt de Panchavati. Dans cette forêt, Sita effectue une introspection spirituelle qui lui permet d’atteindre un état de transcendance.

Dans la presse

The Hindu (Mai 2018)

Mumbai Theatre Guide

Human of the Arts