exposition Fontevraud-l'Abbaye

Exposition - Goudji à Fontevraud/

Exposition - Goudji à Fontevraud

En cette fin d’année 2019, l’Abbaye invoquera l’Espérance par une exceptionnelle Nativité d’argent et de pierres précieuses créée spécialement par l’orfèvre Goudji, accompagnée de 80 œuvres profanes et liturgiques de l’artiste.

Exposition du 30 Novembre au 05 Janvier 2020, tarif inclus dans le ticket d'entrée.

Cette exposition est présentée dans le chœur de l’église abbatiale et une seconde partie se développera dans les vitrines de l’Ibar attaché à l’hôtel de l’abbaye.

Après la célèbre châsse des rois mages de l’atelier de Nicolas de Verdun (vers 1200, à la cathédrale de Cologne), la Nativité de Goudji est sans doute l’une des premières crèches d’argent battu et de pierres de couleur dans l’histoire de l’orfèvrerie. C’est également l’occasion d’une grande rétrospective de son œuvre, de 1975 à 2019, donnant accès à toutes les facettes de son art.

SAVE THE DATE ! Conférence "Goudji, orfèvre"

L’orfèvre Goudji présente sa création nouvelle « La Nativité », il nous parle de son art, de sa vie. Dialoguant avec Jacques Santrot, commissaire de l’exposition, cela sera l’occasion pour le public t’interroger le célèbre orfèvre.  

Date : Samedi 7 décembre 2019
Horaires : 16h00
Lieu : Chapelle Saint-Benoît

Gratuit avec le ticket d'entrée
Réservation conseillée en plus du ticket 

 

CATALOGUE DE L'EXPOSITION

Pour cette exposition les éditions Albin Michel, avec le concours du Centre Culturel de l’Ouest – Abbaye Royale de Fontevraud, publient dans leur collection « Beaux Livres » l’ouvrage « Goudji, orfèvre du sacré ». Ce dernier a été écrit par Jacques Santrot, commissaire en chef du patrimoine et commissaire de l’exposition. La préface est de Christiane Rancé et les photographies de Marc Wittmer.

« À sa manière si singulière, Goudji a élaboré un art sans limites - sans limites dans le temps puisqu’il regarde à la fois vers le passé, le présent et le futur ; sans limites dans ses racines puisqu'il récapitule toutes les traditions, depuis l'orfèvrerie des Achéménides à l’orfèvrerie des Carolingiens, selon une vision placée, de fait, au-devant de nous, comme Salah Stétié l'a si bien défini : « Goudji possède le privilège de faire une œuvre éternelle. La netteté physique de son travail a une résonance métaphysique. » CHRISTIANE RANCÉ, Romancière et essayiste.