arts visuels Chaumont-sur-Loire

Chaumont-Photo-sur-Loire/

Chaumont-Photo-sur-Loire

Le Centre d’Arts et de Nature du Domaine de Chaumont-sur-Loire consacre chaque année toutes ses expositions d’hiver à la photographie et présente dans le Château et dans la Cour de la Ferme, les œuvres de grands photographes manifestant leur regard particulier sur le paysage et la nature. À l’occasion de la troisième édition de Chaumont-Photo-sur-Loire, les publics sont invités à découvrir à la fois la douceur des bords de Loire et les paysages d’Asie et d’Afrique. L’exposition est à découvrir jusqu’au 28 février 2020.

 

Six artistes participent au festival :

- Juliette Agnel et sa série « TAHARQA ET LA NUIT » et "Un voyage dans le temps"

“ Cette série inédite de Juliette Agnel résulte d’un voyage au Soudan du Nord, au pays des pyramides et des pharaons noirs, effectué par l’artiste en février 2019. »

(Chantal Colleu-Dumond)

- Bae Bien et son exposition "Orums"

Bae Bien-U exerce l’art de la photographie depuis une quarantaine d’années. Il est aujourd’hui devenu incontestablement le plus grand photographe coréen.  Son exposition est consacrée aux collines Orum. Ces dernières apparaissent comme des peintures abstraites et puissantes empreint d’imaginaire avec des jeux chromatiques subtils : le blanc, le gris et une infinité de nuances de noir.

- Jeffrey Blondes et son exposition "La Loire – Aube et crépuscule"

L’artiste américain Jeff Blondes a effectué un travail d’enregistrement vidéo systématique et régulier d’un même paysage de bord de Loire, (six mois consacrés au crépuscule et six autres, à l’aube). Ces films présentés rendent compte des variations subtiles d’un même paysage des rives du fleuve, des lueurs matinales aux clairs obscurs du soir.

       - Manolo Chrétien et son exposition "Fusions"

Manolo Chrétien est fasciné par les ondulations lumineuses et quasi métalliques de la Loire.   Il en a retenu la déformation et la distorsion dans ses tirages couleur. Il explore notamment de nombreuse piste avec comme il le nomme ses Aluminations : ces instants de lumières et de reflets magiques, où tout ondule et provoque une ivresse naturelle, qui fait basculer l’artiste dans un monde parallèle, un état second de fusion avec la matière, où la déformation, la transformation, la distorsion des supports procurent une émotion qui emmène la photographie aux confins de la peinture.

       - Henry Roy  et son exposition "Chaumont sur Loire - Portrait animiste d’un château, ses dépendances et son parc"

L’artiste Henry Roy, d’origine haïtienne, a réalisé un portrait du domaine s’articulant autour de photos et textes. Cette exposition est le résultat d’une longue résidence de l’artiste à Chaumont-sur-Loire. Henry Roy a pu arpenter en toute saison le Domaine et en saisir avec son regard particulier la poésie changeante et constante du château et de son parc.

-        - Juan San Juan Rebollar

Photographe et artiste digital d’origine mexicaine, Juan San Juan Rebollar, consacre une grande partie de son travail au processus d’évolution de la vie des plantes.  Ses photographies donnent naissance à des images très graphiques et très poétiques. Les photographies présentées dans le cadre de cette exposition jouent sur les infinies nuances du noir et blanc, magnifiant les plissés, les froissés, les froncés de cette matière vivante que sont les feuilles, les pétioles, les bractées, mais aussi les pétales, les bourgeons, les boutons, les corolles des fleurs.