formation

ARIIP/

Adaptive Reuse, inclusion and innovative practices

ARIIP

Dans le cadre du Programme Erasmus+, l’Abbaye aux Dames et l’ACCR coordonnent un projet de mobilité  européenne à destination des membres du réseau.

Le projet ARIIP vise à organiser des mobilités sur les sujets de la réutilisation du patrimoine, de l’inclusion et des pratiques innovantes. 

 

Ces mobilités prendront la forme de stages d’observation avec des cours structurés et des formations, destinés à des groupes de 12 personnes maximum par mobilité. 

 

L’objectif est de partir se former collectivement à l’extérieur, sur un point particulier qui intéresse les participants et dans un lieu pouvant offrir une expertise correspondante.


PLAN ERASMUS 

 

Les quatre objectifs principaux du plan Erasmus sont les suivants :

- Identifier et analyser au niveau européen les meilleures pratiques existantes ou émergentes en matière de réutilisation et de revalorisation du patrimoine

- Acquérir un savoir-faire afin d’affirmer un nouveau rôle social du patrimoine matériel et immatériel européen

- Développer nos publics, et accroître l’attractivité de nos sites grâce à une démarche d’accessibilité renforcée

- Approfondir les capacités de coopération européenne des participants pour créer un réseau européen de sites patrimoniaux d’excellence engagé sur le tourisme inclusif et participatif


Thèmes abordés 

 

Les thèmes abordés auront pour objectif de questionner l’appropriation du patrimoine par les publics, de s’interroger sur les nouvelles interprétations du patrimoine naturel, matériel et immatériel et sur l’accessibilité des sites patrimoniaux (storytelling, méthodologies inclusives et participatives).

 

L’accent sera également mis sur le lien entre les sites patrimoniaux et leurs territoires et sur les nouveaux modèles économiques durables pour ces sites.

 

Enfin, il s’agira de penser comment travailler ensemble pour améliorer les pratiques respectives des CCR participants.

 
Projets de mobilité (à confirmer) : 
 
Des partenaires européens ont été identifiés à titre d’exemples pour les futures mobilités : 
 
- La MEP Granada propose des formations autour de l'accessibilité dans les établissements culturels. Organisée à Grenade en Espagne, la formation sélectionnée permettra de doter les collaborateurs d'outils à la fois pratiques et théoriques pour penser l'accessibilité et la mettre en œuvre concrètement dans leur travail quotidien.
 
Le Centre méditerranéen de l’environnement (Grèce) organise la formation HeriQ, “Quality in heritage interpretation” sur l’interprétation du patrimoine avec des ateliers interactifs et des exercices de terrain.
 
- L’ACCR pourra également proposer une formation dans l’un de ses Centres, sur le thème de la réutilisation du patrimoine à des fins culturelles et artistiques. Les deux CCR identifiés sont en Belgique le Grand Hornu (Wallonie) et Alden Biesen (Flandre).
 
- Un stage à Novi Sad, capitale européenne de la Culture 2021, qui permettrait d’étudier les modèles économiques privilégiés pour chaque site de la ville et comprendre la politique globale de valorisation du patrimoine de Novi Sad
 
- La fondation Santa Maria la Real organise des chantiers d’insertions et des programmes sociaux à destination des personnes âgées. Modèle d’insertion par le patrimoine, il s’agira d’observer leurs méthodes pour reconstruire notamment les jardins de plusieurs CCR en associant les habitants à une démarche patrimoniale.
 
- L’Abbaye de Neumünster (Luxembourg) est un Centre Culturel de Rencontre depuis 1977, c’est un lieu unique en son genre de concerts, de festivals, de spectacles, d’expositions, de débats, de colloques et de créations artistiques.