La Circulaire Trautmann

Catherine Trautmann, Ministre de la Culture et de la Communication, circulaire aux préfets et aux DRAC : politique des CCR – 28 juillet 1998

Les Centres culturels de rencontre poursuivent deux objectifs complémentaires :

  • assurer la conservation, la restauration, la valorisation et l’accès au public d’un édifice ou d’un site qui présente un intérêt majeur ;
  • développer, dans ces lieux et sur l’année, un projet artistique et culturel contemporain (recherche, création, rencontres, accueil de professionnels, actions expérimentales…).

Ces établissements répondent à plusieurs préoccupations majeures de notre temps : lieux de réflexion, de ressourcement et de confrontation pour des artistes et chercheurs, ils facilitent la rencontre du public avec le patrimoine et avec les formes les plus innovantes de la création.

Répondant à l’esprit de la récente charte des missions de service public adaptée au spectacle vivant, les CCR, dans la logique propre de leurs missions, conjuguent une responsabilité artistique, territoriale, sociale et professionnelle.

La Commission nationale des CCR, placée auprès du Ministre chargé de la Culture, associe des élus, plusieurs autres ministères, l’association des CCR et certaines personnalités choisies en raison de leur compétence ; son secrétariat est assuré par la Délégation au développement et aux formations (DDF).Il appartient à cette commission de proposer au Ministre l’octroi du label CCR aux établissements qui remplissent les conditions, de délibérer sur toutes questions relatives aux CCR que le ministère lui soumet et de favoriser la cohérence et la promotion du réseau des CCR.

Conformément aux termes de l’arrêté interministériel portant création de cette commission et fixant ses missions, une convention d’objectifs triennale doit désormais être négociée entre chaque CCR (existant ou postulant pour le label), l’Etat et les collectivités territoriales concernées.Afin d’assurer la cohérence du réseau, les conventions sont soumises pour avis à la commission avant leur signature.

La présente circulaire a pour objet de fournir un cadre de référence pour l’élaboration de ces conventions.

I. Les Centres culturels de rencontre et leur réseau : des missions précisées
 
II. Une politique qui fait l'objet d'un dispositif particulier
 
III. Les établissements concernés par les conventions CCR
 
IV. La finalité de la convention CCR
 
V. Le corps de la convention CCR
 
VI. L'élaboration et la négociation de la convention
 
VII. Le suivi et l'évaluation de la convention en cours ; l'élaboration d'une nouvelle convention à échéance des 3 ans

Télécharger le PDF de la Circulaire Trautman