Château Mercier: Résidences d’artistes Vernissage

Villa Ruffieux 1

Présentation du projet de recherche par Benoît Antille, responsable du projet: lundi 23 mars à 19h à MAXXX
Ars contemporaneus alpinus

Approche critique de la tendance site-specific dans le contexte naturel: le Valais comme case-study et laboratoire (HES-SO, 2013–2014)

 Réalisé entre septembre 2013 et février 2015, Ars contemporaneus alpinus (ACA) est un projet de recherche, à la fois théorique et appliquée, sur les pratiques site-specificinscrites dans le paysage naturel. Centrée sur l’approche site-specific comme stratégie curatoriale autant que comme pratique artistique, ACA s’est spécialement intéressé au phénomène des parcs à sculpture mis sur pied dans des régions rurales. En se basant sur le Valais comme case-study et laboratoire, ACA avait pour but de contextualiser ce phénomène et d’un fournir une lecture critique.

 ACA s’est appuyé sur une série d’études de terrain en Suisse, en France, en Angleterre, aux Etats-Unis et au Maroc, à l’issue desquelles deux projets ont été retenus pour une analyse comparative avec le Valais: Grizedale Sculpture dans le Lake District en Angleterre et le Centre international d’art et du paysage de Vassivière en France. Cette analyse porte principalement sur les liens entre art contemporain et politiques régionales ainsi que sur les enjeux de l’économie de projets commissionnés.

 Quatre artistes ayant une pratique site-specific – Jérôme Leuba (CH), Frauke Materlik (DE), Ricardo Rivera (US) and Natsuko Uchino (JP) –  ont été invités à développer des projets prenant le Valais pour contexte. Il leur a été demandé d’élaborer des approches critiques, intégrant les problématiques soulevées par ACA, à savoir d’une part les liens entre art contemporain & paysage et, d’autre part, les conditions de l’économie de projets commissionnés.

En savoir plus sur:
Le Château Mercier et sa Fondation
La Villa Ruffieux et son programme de résidences artistiques
Ars contemporaneus alpinus