SUITE DU PROGRAMME « ODYSSEE » 2017

L’accueil en France des professionnels et des artistes étrangers est l’un des grands axes d’intervention du Ministère de la Culture et de le Communication. Avec le soutien du Service des affaires juridiques et internationales du Ministère, l’Association des Centres culturels de rencontre (ACCR) coordonne le programme de résidence « Odyssée ».  Depuis 2013, plus de 500 artistes et professionnels de la culture représentant 73 nationalités ont bénéficié de ce programme dans des domaines aussi variés que la musique, l’architecture, l’artisanat, les arts plastiques, l’écriture théâtrale ou encore le cinéma d’animation, la photographie, le journalisme…  Ce programme d’envergure s’adresse à des artistes, chercheurs, professionnels de la culture étrangers et résidant à l’étranger. Les lauréats sont accueillis en résidence par les Centres culturels de rencontre en fonction des thèmes et axes artistiques que chaque structure porte. Avec la découverte de ces lieux de patrimoine et l’accompagnement par des professionnels en pointe dans leur secteur, c’est une plongée au sein de la culture et la vie françaises qui attend les lauréats.  En 2017, le programme « Odyssée » réunit 14 Centres culturels de rencontre et 43 artistes venus de 20 pays.

Le champ des arts visuels est largement représenté cette année. À l’Abbaye de Fontevraud, en octobre, on pourra découvrir les travaux de Boris PRAMATAROV (Bulgarie), Dahee JEONG (Corée), Ainslie HENDERSON (Royaume-Uni), David DELL’EDERA (Hongrie) et Thanut RUJITANONT (Thailande) lors des rencontres internationales sur le film d’animation, un partenariat porté par la NEF Animation, avec le Festival international du Film d’animation d’Annecy et le Studio Folimage.  S’inscrivant dans la thématique Désert et hospitalité, l’Abbaye de Noirlac reçoit une artiste iranienne des arts visuels, Maryam DEHGHANPOUR, qui interroge ce qui fait l’unité humaine en dressant des portraits de gens de nationalités différentes. Les artistes vidéastes–documentalistes, Pierre HEBERT (Canada) et Sylvie LANDSMANN (Israël), travaillent à l’Abbaye de Saint Jean d’Angély sur l’imaginaire des territoires tantôt en explorant le patrimoine, tantôt en interrogeant le regard des habitants des alentours. Le Château de Goutelas accueille deux plasticiens Gilbert GOSSELIN (Canada) et Priscilia AMONI (Brésil). Le plasticien coréen Yang JUNG va résider au Domaine de Kerguéhennec pendant 3 mois pour créer et réaliser l’installation de son exposition à découvrir cet été. A la Saline Royale d’Arc et SenansRémi VINCENT (Canada) proposera une nouvelle lecture des codes du patrimoine culturel. Les amis du Château de l’Esparrou accueillent une résidence hors les murs du photographe américain Steve GIOVINCO.  L’artiste suisse Olga KOKCHAROVA travaillera au Parc Jean Jacques Rousseau sur une cartographie sonore du lieu. Les Dominicains de Haute Alsace, grands praticiens de la pluridisciplinarité et des nouvelles technologies, accueillent cette année le plasticien vidéaste indien Harsha BISWAJIT qui utilise dans ses créations tant les techniques en 3D que le mapping. Carmen CASTANEDA DIAZ, artiste plasticienne venant d’Espagne qui utilise la broderie dans son processus créatif, et Arkadi LAVOIE-LACHAPELLE, une artiste des arts visuels canadienne, seront en résidence à la Chartreuse de Neuville sous Montreuil.

Le spectacle vivant et les écritures ne sont pas oubliés. Dans le cadre de ses projets musicaux l’Abbaye Royale de Saint Riquier accueille Liudmila GEORGIEVSKAYA (Russie), Thomas SCHWAN (Italie). Quatre danseurs indiens – Anand GUPTAAnurekha GHOSHDinanath MISHRASandeep MISHRA – vont explorer à la Saline Royale d’Arc et Senans  les croisements possibles entre la danse indienne Kathak et la danse contemporaine.  L’artiste canadienne Suzie BASTIEN commencera l’écriture de sa pièce de théâtre au Château de Goutelas avant de la poursuivre à la Saline Royale d’Arc-et-Senans. Trois Centres qui partagent un même intérêt pour la dramaturgie et l’écriture théâtrale, la Cité du mot au Prieuré de La Charité sur Loire, le Domaine de la Vergne et la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon, vont accueillir Edouard Elvis BVOUMA (Cameroun), Kokouvi Dzifa GALLEY (Togo), Neda SHAHROKNY (Iran), Vasilev YASEN (Bulgarie), Afi GBEGBI (Togo).  Les amis du Château de l’Esparrou feront travailler la composition aux jeunes avec le musicien canadien Gary WIDLAND.  Les Dominicains de Haute Alsace accueilleront le grand musicien tunisien Jasser HAJ YOUSSEF pour s’aventurer dans le partage d’un instrument méconnu, la viole d’amour.

En 2017, les Centres culturels de rencontre vont accueillir quatre artistes et professionnels chinois: Xiaochuan SUN , Ruijun SHEN feront une résidence au  Parc Jean-Jacques Rousseau sur les jardins, Yan KEQIN, professionnel de la culture et en même temps artiste peintre et calligraphe, sera accueilli tant à l’Abbaye de Fontevraud qu’aux Dominicains de Haute Alsace, tandis que Li LI, gestionnaire dans le domaine de la culture, ira à la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon et à l’Abbaye de Royaumont.

Enfin, les CCR accueillent aussi des scientifiques, des chercheurs et des professionnels de la culture. Ainsi au Parc Jean- Jacques Rousseau, aux côtés d’artistes plasticiens venant de Chine, trois philosophes belges membres de l’association PhiloCité approfondiront la pratique de la philosophie pour la jeunesse tandis que le scientifique brésilien Luiz-Augusto Contador BORGES comparera l’usage du code sentimental chez Rousseau et Sade.