Hétérogénéité culturelle et historicité des territoires

Prendre enfin en compte l’hétérogénéité culturelle et l’historicité des territoires dans la définition des politiques publiques.

Ce 12e séminaire de l’Institut de Coopération pour la Culture a été consacré à l’exploration d’une étude de cas présentée par Frédéric Simon, directeur de la Scène nationale Le Carreau de Forbach et de l’Est mosellan – que nous remercions – sur le Plan territorial d’éducation artistique et culturelle. Cette expérience est révélatrice de l’extrême complexité dans laquelle se déploient les projets portés par un établissement artistique et culturel sur un territoire. En posant l’hypothèse que les propositions d’ordre artistique sont à même de mobiliser l’ensemble des acteurs locaux, politiques et professionnels, praticiens et citoyens, la Scène nationale contribue à la nécessaire reconstruction d’une identité culturelle d’un territoire marqué par l’histoire de la mine.

Téléchargez Institut de Coopération pour la Culture-Contribution#6_janv-2015

Les séminaires de l’Institut de Coopération pour la Culture sont l’occasion d’explorer, de décrypter et d’analyser des projets. Avec les études de cas, nous pouvons nous appuyer sur des expériences concrètes pour alimenter nos réflexions sur une question centrale : quelle action publique en faveur d’une culture humaniste ? Nous explorons un projet offrant la possibilité d’aborder un ensemble de facettes : artistique, culturelle, territoriale (y compris européenne), sociale, éducative, économique… Les thèmes centraux de l’Institut de Coopération pour la Culture s’articulent en 2014 et 2015 autour de la diversité culturelle, des singularités et du bien commun, des nouvelles modalités d’organisation et de gouvernance.

En introduction, une présentation synthétique de l’expérience du Carreau, Scène nationale de Forbach et de l’Est mosellan, apporte les principaux points de repère à partir desquels nous avons construit ce temps d’exploration.

Par la suite, Christophe BLANDIN-ESTOURNET, Thierry BLOUET, Philippe HENRY, Jean Claude POMPOUGNAC, Pascale de ROZARIO et Didier SALZGEBER nous livrent sur des registres différents leurs analyses. La richesse de ces contributions démontre qu’il est possible, malgré les contraintes d’agenda, de créer un espace collectif de réflexion et de mise en sens des expériences.

Enfin, le texte des membres de l’Institut mentionné en fin de document, ouvre sur une problématisation et sur les propositions utiles plus globalement à la gouvernance des équipements culturels et artistiques.

Parce qu’elle interroge une même expérience – ici, celle du Carreau – cette publication #6 engendre, à partir de sept contributions, de nouveaux éléments de la réalité de la Scène nationale et pourrait devenir un nouvel objet à étudier.

Source: Institut de Coopération pour la Culture
Illustration: musée de la mine de charbon du carreau Wendel, près de Forbach en Moselle
blog mespetitsbonheurs.com