arts plastiques Canet-en-Roussilon

Sandrine de Borman/

Artiste

Sandrine de Borman

Formée en sculpture et illustration dans des académies bruxelloises, Sandrine de Borman aime décloisonner les savoirs, ouvrir le regard. Elle a conçu des expositions alliant des regards artistiques et scientifiques, militants et poétiques, autour d'objets universellement présents : le coquillage cauris, le sac plastique, la graine. Passionnée de botanique depuis plus de 10 ans, elle explore la place du végétal dans nos vies déconnectées des phénomènes naturels. Elle garde la mémoire de déambulations botaniques, particulièrement les traces végétales des lieux sauvages menacés ; elle questionne notre rapport ambivalent avec le monde végétal qui nous entoure...avec ses itineras,cartes-herbiers-récits,  pépinières d'humanité,  still alive. Elle a développé pour ce faire deux techniques de manière originale et personnelle : le tataki-zomé et la phytopression, empreintes végétales écologiques par monotype sur textile ou papier, utilisant uniquement les sucs des plantes comme encres. 

Le projet « A hauteur d'herbe » que Sandrine de Borman développe au Château de l'Esparou en 2019 et à la Saline royale d’Arc-et-Senans en 2020 se trouve dans le sillage de l’affirmation de Denise Le Dantec, poète : « C’est en apprenant à voir en chaque herbe un individu original irremplaçable et porteur de vie que l’homme peut s’apprendre lui-même et comprendre qu’il en va là de la reconnaissance de sa propre vie. »" Ainsi l’artiste souhaite se laisser guider dans des flâneries géopoétiques par les herbes sauvages. Tous les sens en alerte autour de quelques herbes « insignifiantes », voire « mauvaises », l'observation de l'infime est destinée à lui ouvrir des mondes infinis. Elle souhaite créer des œuvres par phytopression qui rendent visibles les principes actifs de la plante et son architecture végétale. Les recherches botaniques et d'éventuels usages locaux devront permettre créer un herbier phytopressé sensible et poétique. De là à ouvrir notre attention sur la vie précieuse autour de nous, c'est sa manière de militer pour plus de présence au monde végétal.