cinéma Arc-et-Senans

Thais de Almeida Prado/

Réalisatrice, artiste multidisciplinaire et comédienne

Thais de Almeida Prado

Thaís de Almeida Prado est une cinéaste, artiste multidisciplinaire et actrice. Elle est née en 1981 à Belo Horizonte (Brésil) et a déménagé à São Paulo (Brésil) à l'âge de deux ans. Elle est titulaire d'un Master 2 en études cinématographiques et d'un Master en direction théâtrale,  tous les deux passés à l'Université de Sao Paulo.

Le travail de Thaís imprègne les frontières interdisciplinaires entre la performance, la danse, le théâtre, les arts visuels, le cinéma, la musique et la littérature.

En 2018, Thaís a créé avec Lucas Bambozzi la vidéo-installation «Icamiaba-Beatnik», intégrée au projet audiovisuel «Luz de 5ª». Entre 2015 et 2017, elle a passé une saison en Allemagne où, en collaboration avec Bianca Mendonça et Katharina Geyer, l'artiste a développé le projet de danse «Co2 and other Toxins», inspirée de la catastrophe du barrage de Mariana (MG, Brésil) en 2015. En 2012, Thaís a réalisé le court métrage «Os Barcos» (Les bateaux) avec Caetano Gotardo, lauréat du prix du meilleur court métrage au festival de Vitoria et du prix du meilleur scénario à CineMUBE, Brésil ; la même année, Thaís réalisa les projets de théâtre : “Origem / Destino» (Origine / Destination, 2012), une intervention urbaine inspirée des 4000 km de rivières cachées de la ville de São Paulo, «Entulho-Excesso» (Déchets - Excès, 2011) , «Aparelhos de Superar Ausências» (Dispositifs à surmonter Absence, 2013), un projet d'installation et performance.  En 2007, Thaís a réalisé le projet « A adormecida que ... » (La dormeuse qui ...) qu'elle a créé pour faire partie de l'exposition "Tulse Luper Suitcases", du réalisateur Peter Greenaway.

De 2008 à 2010, Thaís faisait partie du Collectif d’artistes Corrosivo, avec lequel elle participa à des résidences artistiques : à la Saline Royale d'Arc et Senans (France) en développant le projet «Les Chemins du Sel» (un ensemble de petites performances et une vidéo expérimentale «Exercice du Regard»), à Barcelone, Hangar.Org pour développer d'interventions urbaines et un atelier sur des sites spécifiques de la ville et à la Casa das Caldeiras au Brésil, où pendant une année, Corrosivo a effectué des recherches sur l’histoire de l’espace afin de créer l’installation performatique «Olhares entre Caldeiras». Thaís fait également partie de la compagnie de théâtre-danse «Auto-Retrato», depuis 2002, et a participé à plusieurs projets en tant qu'actrice, danseuse et metteuse en scène.

Projet «Aller / Retour»
En novembre 2009, Thaís faisait partie d'une résidence artistique à la Saline Royale d'Arc-et-Senans, en collaboration avec Carolina Bonfim du Collectif Corrosivo. À cette époque, le point de départ était de réaliser une vidéo basée sur la mémoire de la ville d’Arc et Senans à partir des récits officiels recueillis au moyen de la bibliographique du CCR ainsi que des témoignages audio et vidéo sur la ville d'anciens travailleurs locaux et des résidents. Après leurs recherches, les deux artistes sont arrivées au constat qu'il s'agissait d'une ville statique. Les gens ne semblaient pas bouger. Une ville de sel, créée pour traiter et travailler le sel. En l'absence de contact humain, le sel est alors devenu le thème principal des deux artistes et les a incité à penser à un imaginaire qui existait autour de sa signification. Une réflexion basée sur le sens le plus commun (matériel) donné au sel, au sens le plus mystique. L’architecture de la Saline Royale, planifiée par Claude-Nicolas Ledoux, a inspiré la navigation dans cette ville utopique appelée Chaux, qui les emporte dans un univers ludique et fantastique.

Dix ans se sont écoulées depuis cette résidence et le désir de revenir et de reconnecter la mémoire du passé avec le présent est devenue assez forte dans le parcours de Thaís. Elle est donc revenue avec l’idée de revisiter le lieu et d’enrichir ses «mémoires de sel». Le projet «Aller / Retour» proposait une vidéo-installation revisitant le matériel tourné il y a 10 ans et la création d'un nouveau matériel contrastant avec les images précédentes.