théâtre Villeneuve-lès-Avignon

Iva Brdar/

Dramaturge, écrivaine

Iva Brdar

Dramaturge serbe, Iva Brdar questionne l’identité européenne en écrivant des pièces poétiques et brutales.

Iva Brdar est une écrivaine, dramaturge et traductrice serbe née en 1983 à Belgrade. Après avoir étudié la dramaturgie à la Faculté des arts dramatiques de Belgrade, elle a effectué un Master d'Études théâtrales à Paris 3 – Sorbonne Nouvelle. Elle effectue actuellement un doctorat d’Études théâtrales à l’Université Ludwig Maximilian de Munich. Elle a écrit plusieurs pièces, comme The Seesaw jouée en 2013, Aska and the Wolf jouée en 2014 (des pièces de théâtre avec marionnettes) et Planespotting jouée en 2016. Sa pièce Pouces en l'air (2018) a été sélectionnée lors du festival Theatertreffen de Berlin et a reçu une mention spéciale de la part du comité britannique d'Eurodram. En mars 2018, Iva Brdar a reçu pour cette pièce le prix Sterijino Pozorje, prix le plus prestigieux décerné à un texte dramatique contemporain en Serbie. Cette pièce a été jouée à Ithaca, aux États-Unis, au Schauspiel de Stuttgart, et en Serbie. Par ailleurs, Iva Brdar a reçu deux fois le prix de Radio Belgrade pour ses pièces radiophoniques Marcher sur l'air et Pilule digitale, et a reçu le soutien de la SCAM et de la RTBF pour Un traducteur à Paris. Elle a écrit le scénario de plusieurs films, comme Chamber of Love en 2014 et So Far So Good en 2016. Enfin, elle a effectué de nombreuses traductions ; elle a notamment traduit en serbe les pièces de Vinaver, Lescot, Minyana et Tartar. En raison de ses multiples expériences, sa pratique de l’écriture est transdisciplinaire et créative.

 

Pendant sa résidence d’un mois à La Chartreuse de Villeneuve Lez Avignon en septembre-octobre 2018, Iva Brdar poursuivra l’écriture de sa nouvelle pièce, Retrouve-moi en banlieue, sequel de sa pièce précédente Pouces en l'air, qui racontait simultanément l’histoire de deux femmes effectuant une compétition de randonnée à la périphérie de l’Europe, et l’histoire d’une quête du bonheur. À travers cette pièce, elle questionnera l’identité européenne, sur laquelle elle s’est longuement interrogée, son pays d’origine étant de ce point de vue un territoire instable.

Dans la presse

Ithaca Journal (Février 2018)