paysage et jardins Arc-et-Senans

Un Cercle Immense, laboratoire des métiers du paysage/

Un Cercle Immense, laboratoire des métiers du paysage

© Vents du Futur

2022

Dès le 4 juin 2022, les visiteurs de la Saline royale d'Arc-et-Senans pourront découvrir la seconde partie du « cercle immense » rêvé par l'architecte de la manufacture de sel, Claude-Nicolas Ledoux.

Il a fallu plus d'un an et demi de travaux pour compléter le cercle, fruit du travail collectif des différentes entreprises, étudiants paysagistes, écoles et équipes de la Saline royale…

Le parcours de visite a été enrichi de 5 hectares grâce à un aménagement paysager conçu par l’agence Mayot & Toussaint et par Gilles Clément.

Fidèle à son ambition d'éducation et d'insertion des jeunes, la Saline royale a impliqué les étudiants paysagistes qui se sont succédés pendant plusieurs mois pour vivre une expérience de quelques jours en immersion totale à la Saline royale. Chaque année, ce sont eux qui imaginent les jardins éphémères qui composent le Festival des jardins.

Les élèves paysagistes qui réalisent les jardins du Festival 2022 témoignent : 

« J’ai adoré la semaine à Arc-et-Senans car l’équipe de la Saline royale est très accueillante et sympa. Dès que l’on avait besoin de quelque chose (outils, matériaux…), on pouvait leur demander ce que l’on voulait, on avait toujours une réponse et de l’aide. Pour ma part, en travaillant avec l’équipe j’ai appris plusieurs techniques et pratiques (pose de pavé, plantation…).
Au sein du groupe, il y avait une très bonne ambiance et une très forte cohésion d’équipe, chacun était occupé et on s’entraidait. 
La Saline royale est un lieu très beau car les jardins qui sont autour sont tous différents et nous font découvrir plusieurs thématiques. »
Johann, élève paysagiste du CFA 71. 

 

La Saline royale se place ainsi comme un laboratoire des métiers du paysage alliant expérimentation, économie circulaire pédagogie et haute qualité environnementale. 

Au coeur du nouveau demi-cercle, on trouve 10 nouveaux jardins thématiques. Dans le demi-cercle existant, les jardins éphémères sont transformés en jardins permanents « en mouvement » basés sur l’œuvre de Gilles Clément.

Un Labyrinthe, une prairie sauvage, un jardin représentatif des écosystèmes présents dans l’arc jurassien, une promenade comestible et une promenade poétique autour de l’œuvre de Ledoux viennent compléter le parcours de visite.