Belgique

Grand Hornu/

Centre d'innovation et de design

Grand Hornu

Installé au cœur de la Province de Hainaut, à quelques kilomètres des villes de Mons (Belgique) et Valenciennes (France), le Grand-Hornu compte parmi les plus beaux lieux de la Révolution industrielle. Il est membre du réseau européen des Centres culturels européen depuis sa création.

Le site patrimonial

Ancien complexe minier érigé entre 1810 et 1830 par Henri De Gorge, capitaine d'industrie d'origine française, le Grand-Hornu constitue un véritable projet de ville, exemple unique d'urbanisme fonctionnel sur le continent européen, à l’époque.

Construit dans le goût néoclassique, il comprend les ateliers et bureaux du charbonnage et la cité ouvrière de quelque 450 maisons exceptionnellement confortables pour l'époque.

Le Grand-Hornu reste en activité jusqu'en 1954. Abandonné, pillé, il ne doit sa survie qu’à un passionné. En 1971, l’architecte Henri Guchez assure définitivement son sauvetage en le rachetant. Il démarre une première phase de rénovation. C’est la Province de Hainaut qui, en 1989, entame la deuxième phase des travaux de rénovation lors de son rachat. Elle inscrit le Grand-Hornu en bonne place dans les grandes associations internationales du patrimoine et développe sur le site une programmation culturelle afin de lui insuffler une nouvelle vie et le faire redécouvrir au public sous un jour nouveau.

Après avoir été un des fleurons de l’industrie belge, le site du Grand-Hornu est aujourd’hui l’un des premiers lieux culturels de Belgique consacrés à la création actuelle.

Depuis 2012, il est classé par l'UNESCO sur la liste du Patrimoine mondial de l'humanité.

Le projet culturel

Comme Centre culturel de rencontre, Le Grand-Hornu souligne la pertinence d’une démarche qui va bien au-delà de la réutilisation d’un espace bâti.

Il s’agit d’une tentative de réinvestir l’ensemble des significations historiques, esthétiques, fonctionnelles du bâtiment pour servir une idée, une réflexion contemporaine vivante et féconde.

Par ses différentes expositions qui interrogent non seulement l’objet mais aussi notre rapport à lui, le CID-centre d’innovation et de design au Grand-Hornu montre un monument architectural comme un témoin de l’effort continuel fait par les hommes à chaque époque, pour « habiter au mieux le monde »

 

Activités et Actions 

Le CID – centre d’innovation et de design au Grand-Hornu a pour ambition de promouvoir le design contemporain à travers une programmation d’expositions et d’activités de médiation, mettant en valeur l’innovation, la recherche expérimentale, l’émergence de nouveaux thèmes et horizons de recherche dans les secteurs du design, de l'architecture et du graphisme. Exprimant la diversité de ces domaines de création, le CID sensibilise le public à une culture du design et de l’architecture.

La valeur centrale d’innovation du CID est entendue comme une rupture de nos façons de voir, penser et faire. Innover c’est accepter le changement, c’est sortir de nos certitudes et de notre zone de confort pour intégrer l’innovation dans notre quotidien. 

En programmant et produisant entre trois et cinq expositions par an, le CID entend se faire le reflet de notre société actuelle. D’une part, en se faisant l’écho de pratiques et recherches individuelles à travers des expositions monographiques dédiées à des designers belges ou internationaux; d’autre part en concevant des expositions thématiques dont le fil narratif invite au rêve, formule des utopies. Le CID propose également des conférences, des tables rondes et diverses activités touchant le monde du design et ses effets au sein de notre société. Autour de ces expositions et de ses activités se développe tout un programme de médiation qui permet de partager ces découvertes avec le public, spécialisé ou non, en attachant une grande importance à l’adaptation de nos visites et supports aux différents groupes (scolaires, seniors, familles, publics fragilisés et différenciés).

Enfin, le CID, jouissant du haut lieu historique et industriel qu’est le Grand-Hornu, se propose aussi d’accueillir de nombreux séminaires, conférences, colloques et rencontres d’entreprises, d’universités, d’associations,…

Expérimentation

La  réutilisation réussie d’un monument se joue dans la relation qu’il entretient avec le territoire qui l’entoure en tant que repère historique pour les habitants. Son enracinement local et régional devient signe d’identité et signe d’appropriation pour les habitants.

Le monument devient un médiateur non seulement entre les époques mais aussi entre ce qu’il était, deviendra après réflexion et la population qui l’adoptera à nouveau.

Le Grand –Hornu ne se trouve pas là où, il est par hasard. C’est une expression du territoire à un moment donné et son utilisation contemporaine doit prendre en compte ce territoire existant.

Tout comme le fondateur du Grand-Hornu était visionnaire, les associations qui occupent actuellement l’ancien  charbonnage doivent l’être également. L'innovation est au cœur du projet culturel du CID. Innover, c'est bouleverser des normes, des façons de penser et de faire. Par ses choix, le CID souhaite amener le citoyen à dépasser sa résistance face à ce qui ne lui est pas familier, voire inconnu. Cette démarche n’est rien d’autre qu’un appel à l’ouverture à l’Autre.

Le CID sensibilise le public à une culture du design et de l’architecture. Il interroge, étudie et explique cette culture en dialogue avec les créateurs, les chercheurs mais aussi les citoyens. Et si vous preniez part au débat ?