Neuville-sous-Montreuil

La Chartreuse de Neuville/

Innovation artistique et sociétale

La Chartreuse de Neuville

Située dans le Pas-de-Calais, la Chartreuse de Neuville est labellisée Centre culturel de rencontre depuis 2016. Héritière d’une histoire diverse, elle valorise aujourd’hui les innovations artistiques et sociétales.

LE SITE PATRIMONIAL

Un site monastique

La Chartreuse de Neuville a été réédifiée en 1875, sous la conduite de l’architecte Clovis Normand, sur l’emplacement du monastère médiéval du XIVème siècle. Elle devient également l’Imprimerie Générale de l’Ordre des Chartreux en Europe. Mais, les Chartreux n’investiront que peu de temps les lieux : en 1905, ils quittent le monastère pour celui de Parkminster en Angleterre. Dès lors le site perd sa vocation religieuse jusqu’à ce qu’en 2000 les petites sœurs de Bethléem achètent le site. En 2003, elles quittent le monastère.

Une vocation hospitalière

En 1905, l’hôpital de Montreuil-sur-Mer y crée un hospice. En 1915 et 1939, l’hôpital est mis à disposition des services sanitaires belges et fait office d’hôpital civil et militaire. De 1947 à 1998, la Chartreuse est un hospice-asile accueillant personnes handicapées psychiques et/ou moteur, enfants ou personnes âgées, exclus de la société. Une expérience d’utopie artistique La Chartreuse est le lieu d’une expérience d’utopie artistique avec la création, par Jules Rais et Ludmila Savinzky d’une association « La Clairière ». Active entre 1908 et 1912, la Clairière offrait des résidences à des artistes de différentes disciplines.

LE PROJET CULTUREL

Depuis 2008, une équipe d’hommes et de femmes redonnent vie et sens à la Chartreuse de Neuville avec un objectif : en une génération, faire de la Chartreuse de Neuville une fondation reconnue d’utilité publique, propriétaire de l’intégralité du site, bénéficiant d’un modèle économique et social pérenne, qui associe une activité d’intérêt général à une activité économique de résidence hôtelière.

Cette nouvelle vocation est d’être un lieu européen de ressourcement, d’échanges et d’engagement sur le long terme, entre action et réflexion, au service d’une société plus humaine et responsable par des innovations sociétales et la création artistique. L’ambition progressive est de susciter des rencontres improbables et la co-création entre acteurs différents de la société (entrepreneurs, artistes, chercheurs, citoyens actifs, pouvoirs publics…), d’offrir un espace d’expérimentations et de diffusion de réponses innovantes, de permettre à chacun de s’entreprendre et d’entreprendre, d’être ouvert au grand et jeune public ainsi qu’aux personnes fragilisées.

Ce projet est légitimé par l’architecture cartusienne et l’histoire monastique, artistique et hospitalière hautement symboliques du site, qui évoquent en permanence la relation de l’individu au collectif, la création de communautés de vie où talents et fragilités s’enrichissent mutuellement, l’innovation sociétale par l’expérimentation, le vivre et créer ensemble.

ACTIVITÉS ET ACTIONS

Ce Centre culturel de rencontre dédié à l’innovation artistique et sociétale se compose de quatre pôles d’activités qui sont les suivants :

Pôle Création et Patrimoine

Ouverture au public ; Valorisation du patrimoine ; Service éducatif ; Programmation artistique et culturelle ; Création, production et médiation artistique, culturelle et de recherche ; Rapatriement de l’imprimerie générale de l’Ordre des Chartreux

Pôle Insertion et Formation

Passerelle d’insertion et de formation ; Ateliers jardins ; Chantiers d’insertion et de formation ; Formation « traces d’avenir » savoirs de base

Pôle Ecosystème d’innovation sociétale

Connecter (Mettre en réseau des acteurs des territoires publics/privés/ associatifs, approfondir et partager des enjeux de mutation de nos sociétés); Expérimenter (Tiers-lieu neutre démonstrateur de nouveaux modèles hybrides d’entrepreneuriat à impact sociétal) ; Transmettre (Capitaliser et évaluer des projets internes et externes facilités en vue de partages, de changements d’échelle et d’inspirations pour d’autres) ; Faciliter (Faciliter le développement de projets et de réponses sociétales hybrides répondant à des enjeux de croissance inclusive et la reconversion de lieux remarquables à impact sociétal)

Pôle Pilotage économique et fonctionnel

Suivi des travaux de restauration et de réhabilitation de la Chartreuse de Neuville, élaboration d’un modèle économique et juridique pérenne de fonctionnement de la Chartreuse de Neuville.

EXPERIMENTATION / RAYONNEMENT / PARTENAIRES / ANCRAGE TERRITORIAL

Expérimentation : L’un des objectifs principaux du projet de renaissance de la Chartreuse de Neuville en matière d’innovation sociétale est d’en faire un lieu d’expérimentation. Le site est ainsi envisagé comme un lieu démonstrateur de nouveaux modèles hybrides d’entrepreneuriat social et culturel (ex : projet Vavilov dans les jardins, formation « Trace d’avenir », …)

Rayonnement : Si le projet associatif vise à faire de la Chartreuse de Neuville un élément structurant et un vecteur d’attractivité de la Région Hauts de France, il tend également à l’inscrire au sein de l’Europe et dans le monde en développant des synergies et des coopérations (ex : World Economic Forum, EVPA, en s’emparant des sujets et des thématiques globales et en contribuant à la recherche de réponses et d’alternatives aux grands enjeux mondiaux.

Partenaires : Le projet de renaissance de la Chartreuse de Neuville est le fruit d’une collaboration étroite entre une pluralité de parties prenantes hétérogènes tant dans leur forme (publiques, privées, associatives, …) que dans leur dimension (locale, nationale, européenne et mondiale. Il souhaite faire du site un lieu propice à des rencontres improbables, à des regards croisés et au déploiement de synergies inédites et ce y compris avec les acteurs les plus fragilisés.

Ancrage territorial : Le projet développé à la Chartreuse de Neuville s’inscrit pleinement sur le territoire du pays du Montreuillois, dont le positionnement et la marque sont : Le Montreuillois : pour être mieux.