Saint-Germain-La-Blanche-Herbe

IMEC - Abbaye d'Ardenne/

Une mémoire vivante de l'écrit, de l'édition et de la création

IMEC - Abbaye d'Ardenne

L’Institut Mémoires de l’édition contemporaine (IMEC) est labellisé Centre culturel de rencontre depuis 1998. Situé à Saint-Germain-la-Blanche-Herbe en Normandie, il constitue une institution de conservation d’archives réputée et un pôle de rayonnement de recherche majeur.

LE SITE PATRIMONIAL

C’est en 1121 qu’une petite communauté chrétienne s’établit à Ardenne, sur un ancien lieu de culte gaulois. La nouvelle collectivité est rapidement confiée aux chanoines prémontrés de l’abbaye voisine de la Lucerne et en 1160, le petit prieuré devient une abbaye indépendante. Constamment remaniée jusqu’au XVIIIe siècle, l’abbaye subit d’abord d’importantes destructions au XIXe siècle, puis lors du Débarquement de juin 1944. Elle sera sommairement restaurée après guerre. La Région Normandie, devenue propriétaire des lieux en 1994, a entrepris la rénovation et la réutilisation de la totalité du site pour l’implantation de l’IMEC dès 1996. L’ensemble des activités de l’Institut est installé à l’abbaye depuis 2004. L’année 2016 a été marquée par la transformation de l’ancien corps de ferme en espace d’exposition, grâce aux soins conjugués de l’État et de la Région Normandie.

LE PROJET CULTUREL

Institution de conservation d’archives parmi les plus réputées d’Europe, l’Institut Mémoires de l’édition contemporaine (IMEC) préserve et met en valeur une collection exceptionnelle de plus de six cents fonds qui témoignent de l’histoire de la pensée et de la création contemporaines.

Depuis sa fondation en 1988, l’IMEC contribue au rayonnement de la recherche sur la vie littéraire, éditoriale, artistique et intellectuelle, sur ses créateurs et ses médiateurs, ses réseaux et ses institutions, son économie et ses productions. Association d’intérêt général, l’Institut a pour vocation de pérenniser les fonds qui lui sont confiés et de les ouvrir, à travers une mission culturelle et pédagogique, auprès d’un large public.

C’est un lieu rare en France, qui conjugue une grande collection patrimoniale, une bibliothèque de recherche, une scène littéraire très dynamique, et un lieu de résidences de recherche et d’écriture ouvert toute l’année.

ACTIVITÉS ET ACTIONS

Préserver et transmettre

Marguerite Duras, Adonis, Jacques Derrida, Éric Rohmer, Alain Robbe-Grillet, Edgar Morin, ou encore Patrice Chéreau ont choisi, parmi d’autres, de confier leurs archives à l’Institut de leur vivant. Cette démarche est partagée par de nombreux ayants droit et détenteurs d’archives, attentifs à la notion d’intérêt général et soucieux de transmission. C’est grâce à leur confiance que l’IMEC a pu réunir, entre autres, les archives de Louis Althusser, Jacques Audiberti, Gisèle Freund, Jean Genet, Emmanuel Levinas, Irène Némirovksy, Jean Paulhan, Alain Resnais, Erik Satie, Pierre Schaeffer, Philippe Soupault, Antoine Vitez... Au cœur des collections de l’IMEC, l’ensemble, unique au monde, des fonds historiques des maisons d’édition françaises (Hachette, Flammarion, Seuil, Albin Michel, Christian Bourgois, Présence Africaine, Denoël...) vient confirmer la mission patrimoniale de l’Institut.

Rassembler, classer, protéger

Les archives confiées à l’IMEC sont préservées dans leur intégrité matérielle et leur cohérence intellectuelle et font l’objet d’un traitement archivistique spécifique. Par le croisement de ses fonds et de ses collections, (archives d’auteurs et de créateurs, de maisons d’édition, bibliothèques d’études, collections de revues), l’IMEC reconstitue, entre éditions, écriture, arts et pensées, les réseaux composant le tissu de la vie culturelle et ouvre de nouvelles perspectives à la recherche.

Un lieu dédié à la recherche

Venus du monde entier pour consulter les archives, les chercheurs bénéficient du service d’orientation et de conseil de l’Institut ainsi que des instruments de recherche réalisés pour l’ensemble des fonds. Ils peuvent résider à l’abbaye d’Ardenne. L’Institut établit une politique de coopération professionnelle et scientifique en partenariat avec les principales institutions de recherche nationales et internationales. Colloques, workshops et séminaires favorisent les échanges et contribuent à la mise en valeur des archives.

UNE MISSION CULTURELLE ET PÉDAGOGIQUE

Pour permettre au public de rencontrer écrivains et chercheurs, d’échanger autour des œuvres et des grands mouvements de la pensée contemporaine, l’IMEC s’impose comme une scène littéraire de premier plan. Des projets d’éducation artistique et culturelle accompagnent la programmation et contribuent à la sensibilisation des jeunes publics. Présentation historique du monument, ateliers d’écriture, visites d’expositions et rencontres avec les acteurs des métiers du livre font découvrir la richesse de la collection et l’importance du patrimoine écrit. Prenant appui sur de nouvelles formes de médiation, l’Institut accompagne les jeunes publics dans la découverte des processus de création. La vitalité de l’IMEC se traduit également par une politique active d’exposition et de prêts de pièces contribuant au rayonnement national et international des archives confiées à l’Institut. Enfin, les ouvrages publiés par l’IMEC illustrent la richesse de ses fonds.