Bruère-Allichamps

Abbaye de Noirlac/

Désert et hospitalité

Abbaye de Noirlac

Au Sud du département du Cher, l’Abbaye de Noirlac domine le bocage et la vallée. Centre culturel de rencontre depuis 2008, elle cherche à croiser les dimensions de désert et d’hospitalité, tout en conciliant création artistique et valorisation du patrimoine.

LE SITE PATRIMONIAL

Construite à partir de 1150, l’abbaye de Noirlac est le reflet de l’ascétisme monacal de l’ordre cistercien fondé par Saint-Robert. À partir du XVIème siècle jusqu’à la Révolution française, les moines qui y résident se consacrent autant à la gestion des biens de la communauté qu’à la vie spirituelle. En 1791, l’abbaye est confisquée au titre des biens nationaux. Elle est occupée ensuite par une manufacture de porcelaine pendant une grande partie du XIXème siècle. Le monument devient propriété du département du Cher en 1909 et fait l’objet d’une restauration de 1950 à 1980. L’abbaye retrouve alors son caractère authentique. Elle s’inscrit dans les voies de la modernité en passant commande de vitraux contemporains à Jean-Pierre Raynaud. Centre Culturel de Rencontre depuis 2008, elle est aujourd’hui un foyer d’échanges culturels et artistiques, tout en restant un lieu touristique ouvert à la visite toute l’année.

LE PROJET CULTUREL

L’abbaye de Noirlac, labellisé Centre culturel de rencontre depuis octobre 2008, ambitionne de lier la richesse patrimoniale du monument à une actualité artistique dense et éclectique. La rencontre du passé avec la modernité, des artistes avec le monument, des publics avec la création artistique est au cœur de ce projet.

Le Centre culturel de rencontre de Noirlac repose sur deux fondamentaux : concilier création artistique et valorisation du patrimoine d’une part, croiser les dimensions de désert et d’hospitalité d’autre part. Le désert comme capacité d’offrir aux artistes et aux scientifiques un lieu propice à la recherche et à l’expérimentation ; l’hospitalité comme lieu d’accueil, de partage et de rencontres avec les publics.

QUELQUES ACTIVITÉS ET ACTIONS

L’abbaye de Noirlac et ses espaces offrent des possibilités d’inventer des rencontres de formats et d’esprit différents, Matinales, rendez-vous du printemps et de l’automne.

Les Rencontres musicales de Noirlac sont devenues Les Traversées et Les Futurs de l’Ecrit permettent de créer une dynamique territoriale forte autour des pratiques en amateur. Enfin, des expositions plastiques, sonores et visuelles viennent compléter l’offre culturelle.

L’activité de Noirlac se partage entre plusieurs domaines :

- Lieu de recherche autour du fait sonore, l’abbaye de Noirlac s’intéresse à l’anthropologie sonore, aux musiques croisées et aux nouvelles lutheries ainsi qu’à la relation entre nature et paysage sonore.

- L’abbaye de Noirlac est aussi un lieu de diffusion artistique et organise plusieurs rendez-vous d’avril à novembre, des actions participatives et différentes opérations : Les Futurs de l’Écrit, les Matinales, Les Traversées, les Conversations, les Installations curieuses entre autres. Elle accueille des artistes résidents tout au long de l’année. Cette présence artistique sur les lieux permet de nouer des liens avec les publics.

- Engagé dans l’action éducative, Noirlac accueille tout au long de l’année des classes primaires et secondaires et des centres de loisirs qui non seulement découvrent l’abbaye mais participent à des divers ateliers. Des liens constants avec la Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale du Cher permettent de construire avec certains établissements, des partenariats dans la durée. L’abbaye participe d’ailleurs chaque année au dispositif C’est mon patrimoine (anciennement Portes du temps) à destination des élèves.

- L’abbaye est un site patrimonial et touristique de premier rang sur le territoire. Elle est ouverte tous les jours (sauf en janvier) et accueille ses visiteurs pour des visites libres ou guidées. Depuis 2012 sont mises en place des « visites insolites » qui présentent, de façon décalée ou ludique, certains aspects méconnus du monument. Le tourisme d’affaire et une boutique contribuent également au financement du CCR.

UN ANCRAGE TERRITORIAL

Tisser des liens forts avec les partenaires culturels de la Région Centre reste une préoccupation majeure de l’abbaye de Noirlac. À ce titre, un partenariat avec Excentrique, festival de la Région Centre, avait été installé comme un rendez-vous régulier de la saison culturelle du CCR de 2010 à 2012.

Depuis 2012, l’abbaye s’associe à la Maison de la Culture de Bourges pour proposer des événements artistiques. Plus qu’une mise en commun de moyens humains et financiers, ces partenariats reposent sur une volonté commune de prendre des risques artistiques, de proposer aux publics des rendez-vous plus insolites encore et d’ouvrir des horizons artistiques inédits sur le territoire de la Région Centre, et plus particulièrement dans le Cher. Enfin, les Futurs de l’Écrit ont permis au CCR de nouer de solides et fructueux partenariats avec de nombreux équipements culturels, sociaux et éducatif et positionner ainsi Noirlac comme centre ressource dans la région.