Saintes

Abbaye aux Dames de Saintes/

La Cité musicale

Abbaye aux Dames de Saintes

Labellisée « Centre culturel de rencontre » depuis 1996, l’Abbaye aux Dames, située à Saintes en Charente-Maritime, met en œuvre un projet centré sur la musique et particulièrement l’interprétation, s'inscrivant dans un réseau national et mondial.

LE SITE PATRIMONIAL

L’Abbaye aux Dames est une ancienne abbaye bénédictine située à Saintes et doit sa fondation en 1047 au comte d’Anjou, Geoffroy Martel et à sa femme Agnès de Bourgogne. Elle est placée sous la protection du roi de France en 1378. Richement dotée, son influence s’étend bien au-delà des frontières du comté de Saintonge et du duché d’Aquitaine, et elle devient au fil du temps un des plus puissants monastères de femmes de tout le Sud-Ouest. Comptant jusqu’à cent moniales à son apogée, elle se voit confier la mission d’instruire les jeunes filles souvent issues de la noblesse française — elle compte notamment parmi ses pensionnaires la future marquise de Montespan —, elle décline peu à peu à partir du XVIIIe siècle. La Révolution en fait une prison et le Premier Empire une caserne militaire. En 1924 la ville rachète l’église et fait entreprendre les premières restaurations, celle-ci sera rendue au culte en 1939. En 1972 la création du Festival de Musique Ancienne permet la mise en place d’un programme de restauration complète du site qui durera jusqu’en 1988. Le centre culturel est alors inauguré en présence du président François Mitterrand. En 2006 les Académies musicales deviennent le Festival de Saintes. Puis, en 2013, l’Abbaye aux Dames devient la cité musicale. Son rayonnement spirituel et temporel est devenu économique, culturel et musical.

LE PROJET CULTUREL

L’Abbaye aux Dames, avec son projet autour de la musique, perpétue à Saintes une relation amicale et civique avec ses publics et son environnement. Le Festival de Saintes, le Jeune Orchestre de l’Abbaye aux Dames, un programme d’éducation artistique et le site historique de l’abbaye en sont les piliers et la source de rayonnement. Cité musicale, elle abrite dans son enceinte à la fois des logements sociaux, une magnifique église romane, les bâtiments conventuels. Elle accueille des centaines de musiciens du monde entier, de grands chefs de renommée internationale aux jeunes musiciens en apprentissage. Elle participe à l’économie du territoire avec notamment les retombées du Festival de Saintes. Elle participe à l’attrait touristique de la ville et propose une offre hôtelière de 33 chambres. Elle développe des coopérations toniques avec les acteurs sociaux. Cette inscription originale et ancestrale dans le quotidien fait de l’Abbaye aux Dames, la cité musicale un lieu de vie ouvert à tous.

ACTIVITÉS ET ACTIONS 

Le Festival de Saintes Il y a plus de 45 ans, Saintes vivait une double renaissance : celle de l’Abbaye aux Dames et celle de la musique ancienne avec le festival de musique. Une nouvelle génération de musiciens émergeait et avec elle un nouvel état d’esprit : une liberté de ton, de création, une programmation originale, une convivialité inédite des relations avec le public. Le Festival de Saintes a fait vivre et fructifier ses singularités. Elles sont aujourd’hui une véritable marque de fabrique. Hors la démesure, en intimité, quelques 30 concerts, des conférences, des ateliers, des répétitions, il y a 9 jours et mille façons de goûter le festival. Le Jeune Orchestre de l’Abbaye À Saintes, l’Abbaye aux Dames est la cité musicale. La volonté de transmission de la Cité musicale a naturellement conduit à la création du Jeune Orchestre de l’Abbaye (JOA). Il propose une formation unique en Europe aux jeunes musiciens : « recherche et pratiques d’ensemble, orchestre classique et romantique sur instruments d’époque ». Un parcours complet où se conjuguent pratique instrumentale, recherche, expérience de la scène. Le JOA, cosmopolite par essence, a aujourd’hui plus de 20 ans et une quête d’excellence toujours renouvelée. Des saisons et des résidences d’artistes De son enceinte protectrice et ouverte à tous, l’Abbaye aux Dames est en mouvement portée par des équipes engagées. Un écosystème musical s’épanouit et s’ouvre aux approches les plus contemporaines et technologiques. Spectacle, concert, formation, hébergement, accueil, dans la cité, la musique nous unit et nous fait vivre. Le site historique de l’abbaye L’Abbaye aux Dames est un lieu de vie, d’apprentissage, d’étude, de formation, de commerce, d’accueil, d’hébergement, de spectacle, de spiritualité. Elle a su avec le temps développer différentes façons d’explorer le lieu, son histoire et la musique qui se découvrent autour de MusicAventure, du Carrousel Musical, de Voyages Sonores, de Concerts Spatialisés, d’un audioguide classique, d'expositions, avec un fil d’Ariane : le plaisir. Musicaventure Aujourd’hui, l’Abbaye aux Dames est la cité musicale : un lieu de vie, d’apprentissage, d’étude, de formation, de commerce, d’accueil, d’hébergement, de spectacle, de spiritualité. Avec Musicaventure, vivez une expérience sensorielle et connectée de l’abbaye et de la musique. Différentes façons d’explorer le lieu, son histoire et la musique se découvrent autour du Carrousel Musical, de Voyages Sonores, de Concerts Spatialisés, d’un audioguide classique, d'expositions, avec un fil d’Ariane : le plaisir. 

LA SENSIBILISATION CULTURELLE

De son rayonnement millénaire, l’Abbaye aux Dames sait l’exigence d’hospitalité, de libre expression et d’ouverture d’esprit. Elle en connaît le bénéfique travail et le poursuit sans relâche. À Saintes, l’Abbaye aux Dames est la cité musicale. Un bouillon de culture propice au dialogue et à la découverte qui nourrit l’innovation. De son enceinte ouverte à la ville, elle invite tout un chacun à approcher le patrimoine, la musique, l’histoire, dans un cadre renouvelé, hors les conventions. Ces expériences se jouent à l’abbaye mais également à l’extérieur, dans des quartiers, églises, villages voisins et des lieux où la culture n’entre pas souvent (EPHAD, hôpital, établissement pénitentiaire...) de l’agglomération de Saintes. L’Abbaye aux Dames favorise les échanges, l’entraide, l’apprentissage et l’esprit festif. Elle accueille tout au long d’année des artistes, des historiens, des habitants, des écoliers, des artisans et des collaborateurs, qui partagent ensemble des expériences culturelles diversifiées, à la croisée des disciplines et des sensibilités.