• Attribution du label « Centre culturel de rencontre » à la Ferme de Villefavard en Limousin

Attribution du label « Centre culturel de rencontre » à la Ferme de Villefavard en Limousin/

Ruralité, culture, imaginaire

Attribution du label « Centre culturel de rencontre » à la Ferme de Villefavard en Limousin

2022

Cette ferme-modèle édifiée au début du xxe siècle au cœur du Limousin est le 20e lieu français à recevoir le label  « Centre culturel de rencontre » ! Lieu principalement dédié à la musique classique, le projet aborde les questions de la ruralité, de la culture et de l’imaginaire avec ambition de faire émerger de nouvelles poétiques de territoire. 

 

LE SITE PATRIMONIAL 

Une ferme modèle 

La construction de la ferme modèle de Villefavard au début du XXe siècle, s’inscrit dans un contexte d’innovation agricole en vogue à l’époque. L’architecte suisse Frédéric Henri Bosshard conçoit une ferme rationnelle selon la volonté du commanditaire, Edouard Maury, ancien pasteur du village.

Les bâtiments de la ferme sont disposés autour d’une grande cour entièrement pavée au centre de laquelle est installée une fontaine et comprennent un bâtiment d’habitation, une porcherie, une cuisine à cochons, une écurie, une cave à légumes, des granges, un garage, une étable, une forge, un four à pain.

Parmi les éléments innovants on relève l’emploi pour la première fois en France dans un bâtiment agricole, de ciment armé afin de rendre les planchers des granges incombustibles et un système de chemin de fer composé de rails et wagonnets pour transporter la nourriture des animaux. 

Les commanditaires de la ferme, Édouard Maury son épouse Sophie Monnerat sont guidés par une certaine idée de la philanthropie et du progrès. Outre la ferme-modèle, ils font édifier au cœur du village, un temple protestant et une villa de style art-nouveau. Ils y invitent leurs amis, parmi lesquels de nombreux intellectuels et artistes : le peintre Jouve, l’écrivain Romain Rolland, le chef d’orchestre Charles Münch… Ainsi va se développer à Villefavard, au cours du XXe siècle une tradition intellectuelle, littéraire et musicale. 

En 2000, deux des descendants directs d’Édouard Maury : Jérôme Kaltenbach et Gilles Ebersolt souhaitent sauver les bâtiments alors très abîmés. Jérôme Kaltenbach est alors chef d'orchestre et Gilles Ebersolt architecte et enseignant chercheur. Les deux cousins unissent leurs compétences pour donner au lieu nouvel usage. La grange est transformée en auditorium et des espaces de réceptions et d’hébergements sont aménagés. L'acoustique est signée Albert Yaying Xu, acousticien de renommée internationale. Très vite la qualité de l’acoustique et la singularité des lieux font la renommée de Villefavard. La Ferme de Villefavard s’inscrit dans le paysage musical français comme un des lieux incontournables en matière d’enregistrement discographique et de résidence de création.

LE PROJET CULTUREL

Après 20 ans d’existence, l’ambition est de poursuivre le développement du projet dans le cadre donné par le label Centre culturel de rencontre, en s’attachant à faire la synthèse des identités multiples du lieu, de son histoire et de son territoire. 

L’histoire singulière de la Ferme est intimement liée à la culture et la musique mais elle est aussi implantée dans un territoire rural riche d’un patrimoine à valoriser et de récits à faire émerger. Ce territoire est aujourd’hui en prise avec les mutations inhérentes aux bouleversements environnementaux. En affirmant comme éléments thématiques fondateurs la ruralité, la culture et l’imaginaire, le projet du Centre culturel de rencontre, confronte l’identité première de la Ferme modèle de Villefavard au début du XXe siècle aux enjeux contemporains. La vocation « industrielle » de la ferme se voit ainsi renversée dans un projet qui a pour objet de contribuer à renforcer la quête de sens des territoires ruraux par le prisme de la culture.

ACTIVITÉS ET ACTIONS

Un lieu de création, de recherche, d’expérimentation et de transmission

La Ferme de Villefavard a pour ambition d’accompagner la création de nouveaux projets artistiques. C’est sur cette mission que s’appuie le développement de la présence artistique sur le territoire en permettant dans un second temps, la mise en place de temps de diffusions et d’actions culturelles. 

La Ferme de Villefavard est aussi un lieu de recherche, d’expérimentation et de transmission par le biais de partenariats avec le monde universitaire, notamment sur les sujets de l’architecture et des sciences humaines. L’un des enjeux du projet est de permettre la rencontre entre ces disciplines et la création artistique. 

Un lieu de partage et de rencontre 

La programmation artistique entre en résonnance avec le projet global de la Ferme et s’appuie sur les artistes en résidence. Les temps de représentation sont vécus comme un moment de partage entre l’artiste et le public. Une attention particulière est portée à la manière d’accueillir les personnes.