Patrimoine, Mémoire, Population locale 2004-2006

Projet 2004-2006, avec le soutien du Programme Culture 2000 de l’Union européenne.

 Pour les monuments historiques réutilisés au service de projets culturels et artistiques de création et de recherche, la relation avec les populations locales joue un rôle essentiel dans la construction de liens positifs entre le monument et le territoire qui l’environne. Cette interaction est la première démonstration du rôle social que peuvent jouer aujourd’hui les monuments, en particulier auprès de populations jeunes ou moins favorisées. Elle constitue le socle indispensable pour rendre légitime d’autres fonctions possibles pour le monument, au profit de catégories sociales parfois plus restreintes – chercheurs, artistes.

On comprend ici par population locale toutes les personnes qui vivent près des monuments et entretiennent avec eux une relation affective liée à la fois à la proximité physique et à la mémoire.

Huit institutions européennes, réparties sur l’ensemble du continent, toutes engagées dans la réutilisation de monuments historiques autour de projets contemporains exigeants, souhaitent travailler ensemble sur cette dimension commune de leur action (le travail avec les populations locales), nourrir leurs réflexions méthodologiques et améliorer leurs pratiques concrètes afin de les rendre socialement plus efficaces, et enfin partager avec les professionnels et le public les résultats de leurs travaux.

Il s’agit de :

Les objectifs généraux du projet

  • Contribuer dans chacun des pays partenaires à une prise de conscience par les populations locales des liens historiques, intellectuels et affectifs, qui les rattachent à ces monuments et des compétences qu’elles peuvent aujourd’hui exercer auprès d’eux pour leur protection et leur valorisation. Contribuer à leur faire découvrir l’importance de ces mêmes liens sur d’autres sites historiques, à la fois différents et comparables, en Europe ;
  • Mettre en commun, entre les responsables de monuments historiques réutilisés pour des projets culturels, artistiques et de recherche en Europe, un ensemble de pratiques éprouvées et d’expériences nouvelles dans le domaine de la relation entre monuments, territoires et populations locales. Définir des approches méthodologiques communes grâce au partage et la mise en perspective critique des expériences particulières à chaque site ;
  • Assurer une large diffusion des résultats de ces expériences, que ce soit auprès de professionnels de la valorisation des monuments (méthodologie) que du large public (actions de contenus).

Les actions mises en œuvres

Volet 1 : Appropriation des sites historiques par les populations locales
Volet 2 : Echanges des savoir-faire entre professionnels : mobilité des artistes, des acteurs sociaux et des professionnels
Volet 3 : Plate-forme documentaire d'échanges en réseau : la base de données Proxima
Volet 4 : Exposition multimédia simultanée sur les sites