Le Label

L’Association des Centres culturels de rencontre a enregistré en août 1995 le label CCR auprès de l’Institut National de la Propriété Intellectuelle et en juin 1996 a concédé son attribution à l’État français représenté par le ministère de la Culture et de la Communication, le ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie et le ministère de l’agriculture, de l’agro-alimentaire et de la forêt.

La gouvernance du label a été complétée en juillet 1996 avec la création, par arrêté ministériel, de la Commission nationale des Centres culturels de rencontre.

Le label est attribué par le ministre de la Culture et de la Communication sur avis technique préalable de l’ACCR et de la Commission nationale.

 Pour être susceptible de recevoir le label, un projet doit répondre en priorité au critères suivants :

  • Être implanté dans un monument ou sur un site d’intérêt majeur présentant un caractère architectural, historique, scientifique ou esthétique et ouvert à la visite
  • Faire l’objet d’un partenariat avec des collectivités territoriales et l’État qui soit défini dans une convention
  • Être doté de statuts qui garantissent l’autonomie de l’établissement ainsi que son caractère non lucratif et son ouverture au public
  • Mettre en œuvre d’une manière permanente sur l’année, un projet culturel et artistique et qui vise, dans un domaine défini, à développer des actions de recherche, de création et de rencontre
  • Participer à des actions prioritaires d’aménagement du territoire avec un ancrage régional et local affirmé